Avec ses CloudSuite, Infor affiche 1 Md$ de revenus sur le SaaS – Le Monde Informatique

Infor a 20 ans. Aprs avoir rachet de nombreux spcialistes d’ERP, l’diteur amricain de solutions de gestion a concentr ses efforts sur ses CloudSuite en mode SaaS. Celles-ci apportent des extensions micro-verticalises pour certains secteurs d’activits et reprsentent aujourd’hui 84% de ses ventes de licences.

Axé sur ses offres CloudSuite dédiées à différents secteurs d’activité, de façon très verticalisée, Infor a désormais 20 ans. C’est sous ce nom qu’à partir de 2002, le fournisseur de solutions d’entreprise – détenu alors par le fonds Golden Gate qui l’a depuis cédé à Koch Industries – a commencé à racheter plusieurs dizaines d’éditeurs d’ERP comptant de très nombreux clients en France et dans le monde. Son expérience dans les applications de gestion d’entreprise puise ainsi ses racines dans un terreau fertilisé par des sociétés comme SSA/BPCS, Baan, Mapics, Geac/Anaël, Systems Union, Datastream, Lawson, etc. Au fil des ans, Infor n’a pas ménagé ses efforts pour moderniser son catalogue de logiciels et enrichir son expérience utilisateur au travers d’interfaces unifiées et de services communs, sur le décisionnel, l’ECM, l’IA, IoT, etc. Le groupe américain est dirigé depuis août 2019 par Kevin Samuelson, auparavant CFO du groupe. Sa filiale française compte plusieurs milliers de clients servis à travers un réseau de partenaires.

Sur les 24 derniers mois, Infor dit avoir doublé ses investissements dans ses CloudSuite sur ses trois ERP SaaS verticaux. Selon le CEO Kevin Samuelson, Koch Industries (qui a racheté 100% d’Infor en 2020) ne s’est jamais autant engagé dans la R&D de la société qu’en ce moment : « Nous avons investi plus de 5,5 milliards de dollars dans le développement d’applications cloud modernes pour nos clients », a-t-il indiqué. Le premier ERP, Infor LN, s’adresse aux industries d’assemblage (avec des versions pour l’automobile, l’aérospatiale et le manufacturing), le deuxième, Infor M3, aux industries de flux (agro-alimentaire, chimie, distribution, mode), le troisième au secteur de la santé. Sur ses 3 Md$ de chiffre d’affaires d’Infor, plus du tiers provient de ses solutions SaaS et 84% de ses ventes de nouvelles licences se font maintenant dans le SaaS. Pour ses offres CloudSuite, Infor a fait au départ le choix de la pile technologique d’AWS.

« Bring your own algorithm » avec Coleman IA

A l’occasion du 20ème anniversaire du groupe américain, nous avons adressé à la filiale française des questions sur l’évolution de l’offre cloud auxquelles Jean-Lucien Meunier, vice-président responsable des ventes et directeur général d’Infor France a répondu. En dehors de l’intégration réalisée avec AWS à travers Infor OS, les offres cloud sont-elles déployées sur Microsoft Azure et Google Cloud ? « Infor OS et nos CloudSuite sont bâties sur une architecture ouverte et peuvent fonctionner aussi sur Azure. Toutefois, Infor conserve AWS comme son choix de déploiement optimal par défaut », a indiqué le dirigeant français. Concernant Google Cloud, les demandes sont pour l’instant moins importantes dans la base clients. « Lorsque l’intérêt commencera à être plus solide, Infor sera ouvert pour l’évaluer comme option », ajoute-t-il. Le déploiement des offres multicloud se fera de la même façon en fonction de l’intérêt manifesté par les clients.

Jean-Lucien Meunier, vice-président responsable des ventes et directeur général d’Infor France. (Crédit photo : Infor)

Concernant les évolutions autour de la technologie Coleman AI, qui insuffle l’intelligence artificielle dans les CloudSuite, Jean-Lucien Meunier mentionne de nombreuses améliorations. Au nombre de celles-ci, il énumère « BYOA (Bring your own algorithm), l’inclusion d’un nouveau moteur d’optimisation, l’intégration avec l’expérience de notebook Jupyter et une nouvelle orchestration pour ré-entraîner automatiquement les modèles avec de nouveaux jeux de données ». Infor a également investi dans l’optimisation des données. Toutes les solutions sont architecturées pour pouvoir être tirées par les événements. Coleman IA est mis à profit pour auto-réparer les processus métiers, et les logiciels recourent à la RPA, ainsi qu’à des processus industriels prêts à l’emploi pour améliorer la productivité. 

Recrutements en cours en France

Interrogé sur Infor France, le directeur général souligne la solide croissance enregistrée par la filiale, tirée par plusieurs facteurs. « Les clients existants ont accéléré leur transition vers le cloud, de tout nouveaux clients ont rejoint la base de clients d’Infor dans des industries telles que Food&Beverage, Distribution et Industrial Manufacturing », indique-t-il. « En conséquence, la croissance du SaaS a dépassé 57% l’an dernier par rapport à l’année fiscale 2020 ». Jean-Lucien Meunieur précise que 2021 est la première année sur laquelle le chiffre d’affaires du SaaS dépasse les revenus on-premise, avec 54% du total des revenus sur les produits.

« La filiale française recrute pour soutenir sa forte croissance : des consultants sur l’avant-vente et la mise en oeuvre, des commerciaux et notre écosystème fait de même pour déployer nos projets CloudSuite », pointe le dirigeant. « Nous recrutons aussi de nouveaux partenaires pour la mise en oeuvre de projets importants car nous avons remporté davantage de contrats clouds parmi les clients du haut du CAC 40 », met également en avant Jean-Lucien Meunier en laissant entrevoir d’autres annonces dans les prochaines semaines.

Co-innovation avec les partenaires et clients

A travers Infor Marketplace, l’éditeur américain propose par ailleurs une démarche de co-innovation à ses clients et partenaires. Il est possible d’y créer des configurations micro-verticales pour étendre les capacités des solutions Infor de manière transparente pour les clients. Ces solutions seront ensuite déployées via la Marketplace. A travers ce mécanisme, elles peuvent être provisionnées automatiquement.

Infor décrit un nouveau rôle pour ses partenaires au sein de l’écosystème. Avec le time-to-value, l’éditeur attend de ceux-ci qu’ils vendent davantage de solutions prêtes à l’emploi, en réduisant la personnalisation. Cela ne se fera pas sans un effort de formation. Avec le développement d’extensions d’applications pour la MarketPlace, certaines parties du marché seront exclusivement prises en charge par les partenaires. 

We want to thank the writer of this write-up for this awesome content

Avec ses CloudSuite, Infor affiche 1 Md$ de revenus sur le SaaS – Le Monde Informatique

You can find our social media pages here and other pages related to them here.https://www.ai-magazine.com/related-pages/