20 solutions pour aider les travailleurs indépendants à gérer leur activité

Assurance

Riskee

Riskee est une néo-assurance 100 % en ligne, sur-mesure et facile d’utilisation. Elle permet aux entreprises et aux travailleurs indépendants de souscrire à des assurances professionnelles à travers l’élaboration de contrats personnalisables en fonction des situations et des besoins de garanties de chaque client. Le but ? Fluidifier la distribution des produits complexes que sont les contrats d’assurance, en automatisant les différents processus de la chaîne assurantielle grâce à leurs algorithmes. Ce service est lié à une plateforme SaaS, le « cockpit » , qui permet aux utilisateurs d’agréger leurs contrats afin de les optimiser.

Easyblue

Easyblue propose aux freelances, indépendants et startups de faire la connaissance de Henry, leur coach virtuel d’assurance en ligne dédié aux entrepreneurs. En quelques minutes, cette intelligence artificielle peut envoyer aux clients un diagnostic des risques et un programme d’assurances adapté à chaque utilisateur. Les assurés peuvent ensuite piloter toutes leurs démarches directement sur leur smartphone.

Heyme Freelance

Originellement adressée aux étudiants et jeunes actifs, la mutuelle proposée par Heyme s’est étendue aux freelances et auto-entrepreneurs. Heyme Freelance a été co-construite avec des travailleurs indépendants pour comprendre au mieux leurs besoins et proposer des solutions adaptées en matière de santé et de prévoyance pour les protéger des risques de la vie. 100 % numérique grâce à une interface en ligne, la plateforme permet aux indépendants de souscrire rapidement à une offre dématérialisée, qui permet de simplifier les processus de remboursement et les démarches administratives. Le forfait de base s’élève à 16 euros par mois, et peut être renforcé d’offres additionnelles (dentaire, optique, etc.) en fonction des besoins.

Coover

Coover est un courtier d’assurance pour les professionnels, qui distribue toutes les assurances nécessaires à l’activité de ses clients, comme la responsabilité civile professionnelle, la mutuelle santé et prévoyance et l’assurance multirisque professionnelle. Cette offre est, elle aussi, entièrement en ligne. La startup affirme créer un service transparent, « puisque nos experts ne perçoivent pas de commission ce qui leur permet de conseiller nos clients de manière objective » , explique Pierre Fruchard, co-fondateur de la jeune pousse. Coover travaille aussi sur sa communauté, en alimentant un média en ligne qui donne accès gratuitement à des contenus et outils utiles pour les indépendants.

Mutumutu

Mutumutu est une assurance prévoyance en ligne spécifiquement dédiée aux indépendants. Cette dernière propose à ses clients de protéger leurs revenus en cas de pépin, en complétant la couverture de leur régime obligatoire. Cette assurance est déductible des impôts. La startup développe aussi un programme de récompense pour motiver les assurés à adopter de bonnes habitudes, en leur reversant jusqu’à 30 % de leur cotisation sur leur compte en banque.

Visibilité

Malt

C’est la plus connue des plateformes de matching entre travailleurs indépendants et entreprises en France. Malt développe un outil qui met en relation entreprises et travailleurs indépendants, et propose aussi à ces derniers une série de services pour alléger leur quotidien. La startup affirme dénombrer déjà 350 000 freelances inscrits sur son service et 50 000 entreprises utilisatrices pour combler leurs besoins en missions freelances. En juin 2021, l’entreprise a d’ailleurs levé 80 millions d’euros pour concrétiser ses ambitions européennes.

Ouiboss

Ouiboss se présente comme la plateforme de communication collaborative à destination des indépendants et plus petites entreprises (entre 0 et 10 salariés). Dédié à tous les secteurs d’activités, ce service se donne pour mission de permettre aux entrepreneurs, freelances, consultants, artisans et commerçants de développer leur visibilité gratuitement sur l’Internet. Les professionnels peuvent se faire référencer « en moins de deux heures » , affirme la startup. L’idée derrière Ouiboss ? « Favoriser l’économie locale en valorisant les entrepreneurs locaux trop souvent exclus du web » , expliquent ses co-fondateurs.

Cherry Pick

Contrairement aux plateformes généralistes, Cherry Pick est un outil de matching entre entreprises et freelances spécialisés dans le secteur des nouvelles technologies. Sur l’application, les sociétés peuvent trouver des experts en data, IT, transition numérique et management de projet/transition, pour répondre à leurs besoins via des missions ponctuelles. Les algorithmes de matching de Cherry Pick font de premières mises en relation basées sur les hard et soft skills des indépendants de la plateforme et les besoins exprimés par les entreprises. Cela est doublé d’un accompagnement humain des clients, si besoin. 

Izyfreelance

Lancée par Cooptalis, Izyfreelance est une plateforme qui permet aux entreprises, confrontées à des pénuries d’experts, de trouver des profils en France et à l’international pour réaliser des missions ponctuelles. Dans sa nouvelle version, ce service propose des fonctionnalités pour accélérer et simplifier le processus d’identification et de validation des profils, mais aussi pour des mises en relation rapides et un suivi des missions. Sur Izyfreelance, les indépendants peuvent créer leur profil en quelques minutes, trier les missions disponibles par géographie, secteur d’activité et possibilité de télétravail, mais aussi choisir la langue de travail.

SkillValue

Société du groupe Pentalog, Skillvalue accompagne les entreprises qui recrutent dans le marché compétitif des nouvelles technologies. Plus qu’un simple outil de mise en relation, l’entreprise propose aux freelances des services d’évaluation, d’intermédiation et de recrutement. Les développeurs peuvent s’auto-évaluer sur la plateforme et obtenir une certification à faire valoir à leurs clients. L’entreprise propose également des contenus d’e-learning pour permettre aux indépendants inscrits sur la plateforme d’accéder à de nouveaux savoirs et continuer d’enrichir leurs compétences. Un gage aussi pour les entreprises, qui peuvent être rassurés par les tests IT réalisés par les freelances, afin de savoir s’ils ont les qualités requises pour la mission proposée.

Collective.work

Collective.work est une solution SaaS qui permet aux freelances de créer et gérer des collectifs, et aux entreprises d’y déposer des appels à projets. La startup agit comme « une place de marché favorisant la mise en relation entre les deux parties » , nous avaient expliqué ses co-fondateurs dans une interview. La formule a connu un lancement positif, puisqu’en moins d’un an, le concept a déjà séduit 300 collectifs, représentant plus de 1 000 freelances, et une petite centaine de clients comme Coface, Pimkie ou encore Crédit Mutuel. Forte de ces premiers résultats, la startup a levé 7 millions d’euros en amorçage fin 2021 pour renforcer son offre et se déployer en Europe.

Kamatz 

Comme les startups précédentes, Kamatz permet aux freelances de gagner en visibilité, mais pas seulement. En effet, cette jeune pousse propose une place de marché qui centralise plusieurs services pour les indépendants. L’offre repose sur deux piliers : proposer des outils et conseils pour faciliter la réalisation de tâches nécessaires, mais chronophages (Gestion comptable, suivi client, pilotage des dépenses, etc.), et permettre aux freelances de trouver des clients et missions sans avoir à passer par un intermédiaire payant. Cette solution est, en effet, gratuite pour les indépendants. Le modèle économique de la société repose sur les entreprises, en recherche de professionnels pour réaliser des missions, qui doivent payer pour avoir accès à la base de données de freelances.

LeHibou

LeHibou est une plateforme d’intermédiation qui connecte freelances dans le secteur IT (direction de projet, data, management de transition, Cloud, sécurité…) et grandes entreprises françaises qui mise sur le Big Data et l’intelligence artificielle pour proposer à ses clients de trouver des experts adaptés à leurs besoins en moins de 48 heures. Au-delà de l’usage de la technologie, LeHibou repose aussi sur les avis et notations des clients ayant fait intervenir ses consultants, pour en savoir davantage sur les compétences des intervenants. L’entreprise compte 60 000 consultants indépendants inscrits sur son outil.

Comptabilité et Paiement

Tresory

Créée en 2020, la FinTech Tresory développe une plateforme de paiement entre professionnels, visant à réduire les délais de paiement à 15 jours pour les factures inférieures à 20 000 euros. S’adressant principalement aux indépendants et aux TPE-PME, la startup leur permet de sécuriser financièrement leurs projets dès validation du devis : le client verse alors le montant de la prestation sur un compte bloqué tresory.fr et, à la fin de la prestation et dans un délai de deux semaines, les fonds sont transmis par virement bancaire au prestataire.

Paykrom

Si gérer ses finances est souvent un casse-tête et que les banques pro manquent souvent de réactivité, les indépendants peuvent tenter de trouver leur bonheur dans les offres de startups qui naissent ces dernières années. Si les plus connues restent Qonto et Shine dans l’écosystème, il existe d’autres acteurs, comme Paykrom, qui proposent aux entrepreneurs et chefs d’entreprise d’ouvrir un compte pro en ligne à partir de deux euros par mois. Grâce à ses diverses fonctionnalités, comme la facilitation des encaissements ou encore la gestion en temps réel de l’activité, la startup a déjà convaincu 7 000 clients.

KoalaMe

KoalaME est une solution Saas qui permet de simplifier sa comptabilité pour se concentrer sur son cœur de métier. Dans sa version gratuite, la startup propose la génération de devis et factures de manière illimitée, un tableau de bord personnalisé, un fichier clients, un livre de comptes, le calcul des cotisations à payer et les déclarations de chiffre d’affaires pré-remplies. En accédant à la version « pro » , à 10 euros par mois, les indépendants peuvent en plus des fonctionnalités précédentes accéder à une personnalisation des devis et factures, une gestion des impayés, une synchronisation bancaire, la gestion de la TVA et une déclaration automatique à l’Urssaf, partenaire de la jeune pousse.

Spayce

Lancée en mars 2021, Spayce fait figure de petit nouveau dans le paysage des startups à destination des indépendants. Créée par Cédric Sauvaget, lui-même photographe et vidéaste freelance, la jeune entreprise se positionne en tant que tiers de confiance pour s’assurer que les TPE, PME et micro-entrepreneurs soient payés dans les temps. Concrètement, Spayce est un outil qui combine une solution de transfert de fichiers et de paiement sécurisé en ligne. Dès que le freelance a fini sa prestation, il peut transférer son travail à son client par l’intermédiaire de cette application web.

Ce dernier peut alors prévisualiser les documents, mais doit payer le montant demandé pour les récupérer et y avoir accès. C’est une sorte de « We Transfer optimisé » , explique son fondateur. Pour l’instant, cette version est donc destinée aux métiers créatifs comme les graphistes, photographes, vidéastes ou rédacteurs par exemple, mais d’autres fonctionnalités sont en cours de déploiement pour adapter cette solution aux indépendants d’autres secteurs d’activité. L’inscription et l’utilisation de la plateforme sont gratuites, mais Spayce se rémunère en prenant une commission de 5 % sur le montant perçu par le ou la prestataire.

Blank

Né en février 2021, Blank est un compte pro qui facilite le quotidien des indépendants, et aime à se présenter comme « un véritable assistant administratif » , explique la startup. Forte d’une équipe de 40 experts et de fonctionnalités technologiques, Blank aide les indépendants à piloter leur activité à travers l’ouverture rapide d’un compte, un outil d’édition de devis et factures complet et facile d’utilisation, l’automatisation de la déclaration Urssaf, un support client disponible 7j/7, mais aussi des assurances adaptées aux aléas de la vie des indépendants (matériel, arrêt maladie, etc.).

Mobip

Nombre de micro-entrepreneurs, freelances et artisans indépendants ne disposent pas de terminal de paiement. Sans matériel, application ou logiciel à acquérir, Mobip leur propose une solution pour encaisser par carte bancaire (CB, Visa ou Mastercard) en quelques secondes, sur place ou à distance, de manière sécurisée. Pour garantir une conformité avec la réglementation en vigueur sur le territoire français, le service de paiement Mobip s’appuie sur un agrément d’agent d’établissement de monnaie électronique délivré par l’ACPR-Banque de France, et est adossé à La Banque Postale. L’indépendant qui utilise cette solution est facturé à l’usage, au taux de 1,6 % + 20 centimes d’euros. L’outil pourrait bientôt élargir ses usages en proposant des solutions de paiement fractionné ou différé, la prise de caution ou encore la dématérialisation des process de recouvrement en entreprise.

Indy

Indy est une application qui allie accompagnement humain et intelligence artificielle pour automatiser la comptabilité des indépendants. Un logiciel intuitif et sécurisé permet de réaliser sa comptabilité en ligne simplement et sans erreur. Indy développe aussi un tableau de bord pour piloter son travail en visualisant les chiffres clés de son activité. La solution permet enfin de générer et d’archiver ses fiches de paie, mais aussi de bénéficier de l’expertise d’une équipe de plus de 70 spécialistes en cas de question et de problème ou encore de réaliser plus sereinement ses déclarations fiscales.

We want to give thanks to the writer of this short article for this outstanding content

20 solutions pour aider les travailleurs indépendants à gérer leur activité

Our social media profiles here , as well as other related pages herehttps://www.ai-magazine.com/related-pages/