Les tats-Unis envisagent d’imposer de nouvelles limites aux entreprises chinoises spcialises dans l’IA, elles visent ralentir la modernisation militaire de la Chine et prvenir des violations

L’administration Biden devrait annoncer cette semaine les mesures les plus fermes visant restreindre l’accs aux entreprises chinoises spcialises dans l’IA et les superordinateurs, sous prtexte que cette technologie contribue la modernisation militaire de la Chine, voire la mise au point d’armes de destruction massive. Certains analystes estiment qu’il s’agit d’une nouvelle stratgie d’endiguement de la haute technologie.

L’administration du prsident amricain Joe Biden devrait annoncer de nouvelles mesures visant restreindre l’accs des entreprises chinoises aux technologies permettant le calcul haute performance, selon plusieurs personnes au fait de la question. Il s’agit de la dernire d’une srie de mesures visant entraver les ambitions de Pkin en matire de fabrication d’armes de nouvelle gnration et d’automatisation des systmes de surveillance grande chelle.

Les Etats Unis envisagent dimposer de nouvelles limites aux entreprises chinoises

Le gouvernement amricain se concentrait uniquement sur les puces, les activits et les entits les plus proccupantes sur le plan de la scurit nationale en Chine, afin de rduire au minimum les dommages causs l’industrie amricaine des puces, qui est la base de l’conomie amricaine, et les perturbations de la chane d’approvisionnement mondiale.

Ces mesures, qui pourraient tre annonces ds cette semaine, seraient parmi les plus importantes prises par l’administration Biden pour couper l’accs de la Chine la technologie avance des semi-conducteurs. Elles s’appuieraient sur une rgle de l’re Trump qui a port un coup au gant chinois des tlcommunications Huawei en interdisant aux entreprises du monde entier de lui envoyer des produits fabriqus l’aide de technologies, de machines ou de logiciels amricains.

Un certain nombre d’entreprises chinoises, de laboratoires de recherche gouvernementaux et d’autres entits devraient faire face des restrictions similaires celles de Huawei. En effet, toute entreprise qui utilise des technologies fabriques aux tats-Unis se verrait interdire de vendre des entits chinoises vises par l’administration. On ne sait pas encore quelles entreprises et quels laboratoires chinois seraient concerns.

Llargissement de ce que l’on appelle la rgle sur les produits directs trangers n’est qu’une partie des restrictions prvues par Washington. L’administration devrait galement tenter de contrler la vente d’outils de pointe fabriqus aux tats-Unis l’industrie chinoise des semi-conducteurs.

Washington envisagerait galement de limiter la vente de puces lectroniques amricaines aux projets de superordinateurs et de centres de donnes les plus puissants de Chine. Cette limitation pourrait finir par empcher les grandes institutions universitaires et les socits Internet telles qu’Alibaba et Tencent d’obtenir les pices dont elles ont besoin pour construire des centres de donnes et des superordinateurs de pointe.

Le prsident Joe Biden a sign le 9 aot la loi CHIPS et Science Act, donnant force de loi ce paquet de 280 milliards de dollars qui comprend 52 milliards de dollars de financement pour stimuler la fabrication nationale de semi-conducteurs aux tats-Unis. Aujourd’hui est un jour pour les btisseurs. Aujourd’hui, l’Amrique tient ses promesses , a dclar Biden lors de la crmonie de signature la Maison-Blanche mardi. La loi CHIPS et Science est un investissement unique en son genre dans l’Amrique elle-mme .

L’accord bipartisan visant relancer l’innovation amricaine en opposition la domination technologique croissante de la Chine intervient dans un contexte de pnurie mondiale de semi-conducteurs. Cette pnurie a incit des fabricants comme Intel investir dans de nouvelles usines afin de rpondre la demande croissante de produits technologiques tels que les ordinateurs portables et les smartphones dans le monde entier. Mais les responsables amricains craignent que, sans intervention du gouvernement, les fabricants de puces continuent dlocaliser leurs nouvelles fonderies en Chine, laissant peu de place aux tats-Unis pour tirer profit d’une industrie dont ils ont t les pionniers il y a plusieurs dcennies.

Au total, la loi CHIPS and Science Act – galement connue sous le nom de Creating Helpful Incentives to Produce Semiconductors for America Act – autorise jusqu’ 200 milliards de dollars de subventions sur 10 ans, si les tats-Unis dcident de poursuivre leurs investissements. La vision long terme est de propulser les tats-Unis devant la Chine et d’autres pays investis dans une course mondiale pour devenir le leader de l’industrie.

Au fil du temps, mesure que les niveaux de performance des superordinateurs augmentent, ce plafond pourrait srieusement entraver la capacit de la Chine dvelopper la puissante technologie de calcul qui constitue l’lment de base des innovations dans toute une srie de domaines, notamment les biosciences, l’intelligence artificielle et l’ingnierie des missiles.

L’administration Biden prparerait galement un dcret qui permettrait au gouvernement d’examiner minutieusement les investissements raliss par les entreprises amricaines l’tranger afin de dtecter les risques pour la scurit nationale, et envisage d’autres mesures qui pourraient s’appliquer au fabricant chinois de puces mmoire Yangtze Memory Technologies Company.

Orville Schell, spcialiste de longue date de la Chine l’Asia Society, a dclar que le gouvernement amricain s’apprtait sparer les chanes d’approvisionnement amricaines et chinoises en matire de semi-conducteurs et de technologie des semi-conducteurs, tant donn leur importance non seulement pour les conomies nationales mais aussi pour les systmes d’armes et autres applications militaires.

Au cours des deux derniers mois, les responsables amricains se sont montrs de plus en plus proccups par les entreprises chinoises qui fabriquent des semi-conducteurs de milieu de gamme, et pas seulement les plus petits, mais aussi les technologies de pointe, a dclar Schell. En effet, ces produits plus anciens sont toujours des composants critiques pour les armes, et les responsables ne veulent pas que les fabricants de puces chinois utilisent des technologies des tats-Unis ou de pays partenaires pour produire ces puces. Et ils ne veulent pas que les entreprises chinoises deviennent des fournisseurs mondiaux. Il s’agit l d’un largissement remarquable de nos proccupations , a-t-il dclar, ajoutant que YMTC tait un excellent exemple de ce type d’entreprise.

La Maison Blanche a refus de commenter les restrictions prvues. Un porte-parole du Bureau de l’industrie et de la scurit du ministre du Commerce, qui a autorit sur les types de technologies que les entreprises peuvent exporter hors des tats-Unis, a dclar qu’il ne pouvait rien confirmer ce stade.

Si elles sont adoptes, ces mesures constituent la plus forte pression exerce ce jour par les tats-Unis pour s’attaquer au march florissant des superordinateurs et des centres de donnes en Chine. De nombreuses universits chinoises, des entreprises publiques et des socits Internet utilisent des superordinateurs aux capacits diverses. Beaucoup sont utiliss pour des tches importantes, quoique prosaques, comme l’analyse du trafic routier, la gestion des rseaux sociaux ou la prvision mtorologique, mais des analystes et des chercheurs ont montr comment d’autres sont utiliss des fins plus malignes. La Chine a utilis certains superordinateurs pour alimenter des systmes de surveillance invasifs qui ciblent les minorits ethniques.

D’autres ont t utiliss par Pkin pour modliser des explosions nuclaires et concevoir des armes de nouvelle gnration qui pourraient chapper aux dfenses amricaines. Les contrles l’exportation font partie d’une stratgie plus large de l’administration Biden visant priver la Chine de technologies cls tout en injectant de l’argent dans les usines de fabrication de puces amricaines. Ces mesures interviennent alors que Pkin intensifie son agressivit l’gard de Tawan, qui produit la quasi-totalit des semi-conducteurs de pointe du monde.

L’administration Biden a cit son large recours au contrle des exportations comme un outil puissant pour punir la Russie de son invasion de l’Ukraine, affirmant que cela paralysera long terme les secteurs de la dfense, de la technologie, de l’nergie et autres secteurs critiques de la Russie. Les responsables amricains disent qu’ils peuvent appliquer le mme outil d’autres nations rivales, notamment la Chine, pour relever les dfis de la scurit nationale. Les responsables disent que l’utilisation par l’administration Trump des contrles l’exportation visant entraver Huawei a servi de modle pour la formulation des contrles sur les entreprises russes.

Le mois dernier, l’administration Biden a impos de nouvelles restrictions sur la vente de certaines puces informatiques sophistiques la Chine et la Russie. Ces limites portaient sur des modles haut de gamme de puces appeles units de traitement graphique vendues par des entreprises de la Silicon Valley telles que Nvidia et Advanced Micro Devices. Ces produits, conus l’origine pour rendre les images dans les jeux vido, sont devenus essentiels pour les gros ordinateurs utiliss pour former les algorithmes d’intelligence artificielle.

Paul Triolo, vice-prsident senior pour la Chine chez Albright Stonebridge Group, un cabinet de stratgie, a dclar que cette dcision tait probablement la dclaration la plus ferme en matire de rglementation et de contrle des exportations que le gouvernement amricain ait faite concernant l’accs de la Chine la technologie amricaine , et qu’elle intervenait un moment sensible pour les dirigeants chinois, avant la runion du 20e congrs du Parti communiste, qui dbutera le 16 octobre.

Et vous ?

GPT 3 peut executer du code rechercher une valeur dans une Quel est votre avis sur le sujet ?

GPT 3 peut executer du code rechercher une valeur dans une L’administration Biden serait-elle dans la continuit de la politique de l’ex Prsident Trump ?

GPT 3 peut executer du code rechercher une valeur dans une Peut-on parler de changement d’Homme mais pas de politique trangre aux tats-Unis ?

Voir aussi :

GPT 3 peut executer du code rechercher une valeur dans une Trump signe un dcret pavant le chemin vers le blocage d’Huawei aux USA, la France assure qu’elle n’a pas l’intention de faire la mme chose

GPT 3 peut executer du code rechercher une valeur dans une USA : le Snat adopte un projet de loi de 280 milliards pour subventionner l’industrie des puces, 9 milliards de dollars d’aides pour la production locale et 13 milliards pour les recherches

GPT 3 peut executer du code rechercher une valeur dans une Biden signe un projet de loi sur la concurrence avec la Chine pour stimuler les fabricants amricains de puces, les fabricants vont recevoir des milliards de dollars de subvention

We would love to say thanks to the author of this short article for this amazing content

Les tats-Unis envisagent d’imposer de nouvelles limites aux entreprises chinoises spcialises dans l’IA, elles visent ralentir la modernisation militaire de la Chine et prvenir des violations

You can find our social media profiles here , as well as other related pages herehttps://www.ai-magazine.com/related-pages/