Une nouvelle application de chat chez Amazon pourrait interdire l’usage de mots comme syndicat d’aprs une fuite plausible pour une entreprise qui paie pour anantir les efforts de syndicalisation

Amazon aurait l’intention d’ajouter un filtre de contenu une application de messagerie interne en cours d’laboration. Lobjectif : interdire lusage de mots ou dexpressions qui refltent les conditions de travail de l’entreprise ou qui ont trait l’organisation d’un syndicat. Linformation est de lordre du plausible quand on sait que lentreprise paie ses employs pour anantir les efforts de syndicalisation.

Une fois le filtre en place, l’application devrait bloquer ou signaler les messages contenant des mots ou expressions tels que syndicat, travail forc, grve, salaire dcent, matre, esclave, injustice, thique, diversit, quit, augmentation de salaire, etc. Une source au fait de la situation a dclar que les cadres d’Amazon se sont runis en novembre 2021 pour discuter de la cration d’une plateforme de mdias sociaux spcifiquement destine aux employs. Dave Clark, responsable des activits mondiales de consommation d’Amazon, aurait suggr que l’application offre une exprience sociale individuelle, comme l’application de rencontre Bumble, plutt que de servir de grand centre social comme Facebook.

Elle permettrait aux employs de mettre en valeur le travail des autres en crant des messages considrs comme des cris de ralliement. Amazon intgrerait d’une manire ou d’une autre ces cris de ralliement dans son programme de gamification qui permet dj aux employs de recevoir des toiles et des badges virtuels pour leur productivit. Grosso modo, lentreprise justifie la manuvre par la ncessit de crer une communaut positive.

a

Les dveloppements en cours sont de lordre du plausible car Amazon va jusqu payer ses employs pour anantir les efforts de syndicalisation. The Offer est le nom de la proposition de prime de dmission que le gant du commerce en ligne fait ses employs pour casser un effort de syndicalisation en dbut danne dernire. Lentreprise ouvrait ainsi la porte aux tiers dsireux daller la qute dun meilleur emploi en termes de conditions. Elle leur avait donc fait la proposition de primes de dmission de minimum 1000 dollars. La manuvre tait destine saper le vote historique que ses employs avaient entam pour souvrir la porte la syndicalisation. Elle visait les empcher dy participer.

a

De plus, nombreuses sont les publications qui font tat de ce que le gant du commerce en ligne fait usage de : logiciels de navigation, bracelets, camras thermiques, camras de scurit, enregistrements. Chez Amazon, on se justifie en arguant quil sagit de dispositifs destins encadrer la productivit des employs : Les performances des employs sont mesures et values sur une longue priode, car nous savons que divers facteurs peuvent avoir un impact sur la capacit rpondre aux attentes d’un jour ou d’une heure donns. Nous soutenons les personnes qui ne sont pas performantes au niveau attendu grce un accompagnement spcifique pour les aider s’amliorer.

Les entrepts dAmazon sont automatiss et certains postes sont occups par des robots. La socit sappuie sur un robot anim par une intelligence artificielle charge du suivi de la productivit des employs. Ce dernier est mme en mesure de gnrer de faon automatique les documents ncessaires au licenciement en cas de non-atteinte des objectifs. Ce seul motif a men au licenciement de plus de 300 employs travaillant dans un des entrepts de lentreprise Baltimore pendant la priode allant d’aot 2017 septembre 2018.

Amazon a fait savoir que malgr le fait que le systme soit en mesure de produire des documents de licenciement, l’accord d’un superviseur humain est obligatoire pour la dcision finale. Dans ce cas, celle-ci est transmise l’employ concern par le superviseur humain. Quoi que la socit puisse dire pour sa dfense, ses mcanismes pour une productivit exigeante sont omniprsents dans bon nombre de ses domaines dactivit. titre dillustration, ses chauffeurs ont dclar tre tellement sous pression qu’ils ne prennent des pauses que devant les panneaux d’arrt et qu’ils urinent dans des bouteilles dans les camions de livraison. Amazon intgre mme des camras connectes animes par une intelligence artificielle ses vans de livraison pour surveiller les livreurs tout le long du parcours de livraison et ainsi connatre leur performance.

Cest une offre demploi mise en ligne par Amazon au cours de lanne dernire qui tait venue rvler les raisons vritables de ladoption de tous ces moyens technologiques par lentreprise. la recherche dun analyste en renseignement elle stipulait que ce dernier a pour missions : despionner les efforts de syndicalisation des travailleurs et rendre compte de ses conclusions aux dirigeants de lentreprise ; collecter des lments pour le montage des actions en justice contre les groupes de travailleurs qui protestent contre Amazon ; etc. Des prrogatives difficiles remplir si lanalyste ne sappuie pas sur larsenal technologique voqu.

Amazon avait fini par supprimer loffre demploi en question affirmant quelle ne dcrivait pas de faon fidle le poste attribuer. L’offre d’emploi n’tait pas une description prcise du poste. C’tait une erreur qui a t corrige depuis , avait indiqu lentreprise.

Et vous ?

fleche Comment comparez-vous lapproche Amazon en matire de gestion des syndicats celle en vigueur dans les entreprises pour lesquelles vous travaillez ?

fleche Avez-vous le sentiment que les syndicats sont dune certaine utilit dans le pays o vous travaillez ?

Voir aussi :

fleche Amazon : un employ demande son patron d’arrter de vendre le systme de reconnaissance faciale la police voquant des drives

fleche 24 ouvriers d’Amazon soigns l’hpital aprs qu’un robot ait dchir accidentellement une bombe anti-ours, dans un entrept News Jersey

fleche Amazon rvle que plus de 10 000 employs travaillent sur Alexa ainsi que sur les appareils Echo qu’il alimente

We want to say thanks to the writer of this article for this remarkable content

Une nouvelle application de chat chez Amazon pourrait interdire l’usage de mots comme syndicat d’aprs une fuite plausible pour une entreprise qui paie pour anantir les efforts de syndicalisation

Find here our social media profiles , as well as other related pageshttps://www.ai-magazine.com/related-pages/