Top 30 des meilleurs langages de programmation

Un langage de programmation est un moyen de communication entre l’être humain et la machine. Il permet de créer un code source qui sera interprété et exécuté par la machine pour créer un programme. Les langages de programmation sont d’un ensemble de symboles, de caractères, de mots-clés, de syntaxes et d’opérateurs qui y ont des sens spécifiques.

Crédit 123RF

Les langages de programmation permettent notamment de créer des logiciels et des interfaces graphiques dynamiques notamment pour le web. Ils sont de différents types et chacun a ses spécificités. Voici le top 30 des meilleurs langages de programmation pour écrire des logiciels robustes et performants !

1.      Python

Python
Crédit 123RF

Python est un puissant langage de programmation adapté pour créer une panoplie d’applications notamment des logiciels web et d’apprentissage automatique. C’est un langage open source gratuit utilisé pour développer des packages d’imagerie 2D et d’animation 3D comme Inkscape et Blender.

Il a notamment permis de développer des jeux vidéo comme Toontown et des plateformes comme YouTube. Python est apprécié pour ses structures de données conviviales et sa facilité d’intégration en ligne. C’est un langage de codage facile à maitriser qui convient aussi bien aux débutants qu’aux développeurs aguerris. Il permet de programmer dans un style fonctionnel.

Lisible et visuellement épuré, Python propose moins de constructions syntaxiques que les langages de programmation structurés comme C et Perl. Il est adapté pour développer des générateurs, des dictionnaires et des ensembles.

2.      C

C
Crédit 123RF

Le C est un langage de programmation procédural et traditionnel qui permet de créer différents types de logiciels. Il est utilisé pour concevoir aussi bien des programmes ordinaires que des logiciels plus complexes. Il gère les applications et les données du pilote ou du noyau d’un système informatique. Il permet de construire des structures de données complexes et ad hoc.

Sa logique et sa syntaxe ont inspiré d’autres langages de programmation tels que Java, C# et JavaScript. Le C est très sollicité pour faire de la programmation embarquée sur des microcontrôleurs et pour faire des calculs intensifs.

Il est utilisé dans l’écriture des systèmes d’exploitation grâce à sa syntaxe expressive et son code source doté d’une grande portabilité. À ce propos, il a permis de développer les systèmes d’exploitation comme Windows et Linux.

3.      Java

Java
Crédit 123RF

Le langage de programmation Java est largement utilisé dans le Big Data ainsi que pour créer des applications mobiles. Il a été utilisé dans le développement du système Android et peut intervenir sur les systèmes iOS, Windows et Mac. Il a également permis de construire un certain nombre de sites web et de réseaux sociaux populaires comme :

  • Amazon ;
  • YouTube ;
  • Twitter.

C’est un langage adapté pour des applications modulables et bien structurées ainsi que pour les jeux vidéo. Java est un langage de programmation orienté objet qui dispose d’une variété de bibliothèques open source.

Il a une documentation abondante et une communauté de programmeurs expérimentés qui peuvent aider les débutants en difficulté. Ce langage de codage propose également de nombreux packages qui facilitent les traitements de données et les calculs scientifiques.

4.      C#

C# (C sharp) programming
Crédit 123RF

C# est un langage de programmation orienté objet qui a des caractéristiques proches des langages C et Java. Il est facile à maitriser par les utilisateurs de Java, JavaScript, C et C++. C’est un langage moderne qui dispose d’outils de développement avancés ainsi que d’une bibliothèque standard bien fournie.

Il est très utilisé par les développeurs pour créer des applications sécurisées, fiables, robustes et durables. C# est un langage de programmation très polyvalent qui peut être utilisé pour créer différents types de logiciels.

Il permet entre autres de développer des sites web, des jeux vidéo et des applications de bureau. Il est aussi adapté à la création d’applications Android, Windows et iOS. Ce langage peut être également exploité dans le domaine de l’intelligence artificielle et de la blockchain.

5.      C++

C++
Crédit 123RF

C++ est une version améliorée du langage de programmation C. C’est un langage compilé permettant de faire de la programmation procédurale, de la programmation orientée objet (POO) et de la programmation générique. Il est largement utilisé pour créer :

  • Des jeux vidéo et programmes en 3D ;
  • Des outils financiers ;
  • Des programmes militaires,
  • Des logiciels de base de données ;
  • Des navigateurs web,
  • Des systèmes d’exploitation.

Le C++ est très populaire disposant d’une documentation riche sur Internet. Il existe de nombreux forums spécialisés et des sites de formation en ligne sur lesquels on peut apprendre à l’utiliser. De ce fait, c’est un langage qui peut facilement être maitrisé par les débutants.

Même s’il est peu intuitif, le C++ offre de hautes performances. Il fait partie des langages les plus puissants. Notez qu’il est aisément portable d’un système d’exploitation à un autre.

6.      PHP

PHP
Crédit 123RF

Le PHP est un langage de programmation open source largement utilisé pour paramétrer des scripts du côté serveur. Il a permis la création de sites Internet comme Wikipédia, Facebook et Yahoo. Il permet aussi de créer des logiciels de bureau et il fonctionne de manière fluide avec les bases de données.

Le PHP est un langage utilisé pour écrire un certain nombre de systèmes de gestion de contenu CMS. Il s’agit notamment de WordPress, Joomla, Drupal et Magento. Il est également facile à utiliser et à maitriser. Il s’utilise aisément avec d’autres langages de programmation. Les principaux systèmes d’exploitation le prennent en charge.

7.      JavaScript

JavaScript
Crédit 123RF

Le JavaScript ou JS fait partie des langages de programmation les plus utilisés par les développeurs web. Il permet de créer des interfaces utilisateur dynamiques et complexes. Ce langage de programmation côté client est utilisé pour configurer l’animation des visuels, les menus défilant et les cartes interactives sur une page web.

Le langage de programmation JavaScript a été conçu sur la base d’un certain nombre de langages. Il s’agit de Java, du C et du PHP. Aujourd’hui, il sert aussi bien dans le développement front-end que dans le back-end. De plus, il est flexible et simple d’utilisation. Il propose une variété de commandes pour dynamiser un site web.

8.      Typescript

Typescript
Crédit 123RF

Typescript est une version améliorée du JavaScript qui optimise le codage. C’est un langage de programmation open source qui a été développé par Microsoft pour sécuriser le codage en JavaScript. Il est adapté pour coder les projets à grandes échelles qui nécessitent du JS. Il est très facile à utiliser pour les développeurs JavaScript.

Il est d’ailleurs possible de faire la compilation de son code source en JS grâce à un outil approprié. Typescript est un langage multiparadigme. Cela signifie qu’il peut être utilisé pour faire différents styles de programmation, en l’occurrence du fonctionnel et de l’orienté objet. Notez qu’il permet d’ajouter des types statiques aux codes afin de détecter plus facilement les erreurs éventuelles.

9.      Kotlin

Kotlin
Crédit 123RF

Kotlin est un langage de programmation qui est une version plus améliorée du Java. Il est ainsi une bonne alternative à celui-ci. Ce programme est plus facile de l’utiliser lorsqu’on a déjà une certaine maitrise du Java. Ce langage permet de développer :

  • Des applications Android ;
  • Des logiciels de bureau ;
  • Des programmes web.

Kotlin a permis de créer des applications comme PostMates, Pinterest et Coursera. C’est un langage de programmation orienté objet qui est fonctionnel, simple, concis et doté d’une grande facilité de maintenance.

10. Swift

Swift
Crédit 123RF

Swift est un langage de programmation open source particulièrement facile à maitriser. Il suffit d’avoir quelques bases en codage pour apprendre à l’utiliser. C’est un langage conçu par Apple pour le développement d’applications Mac et Linux. Ce puissant langage de programmation est intuitif, rapide et sûr.

Swift a été utilisé pour le développement de nombreuses applications populaires comme WordPress, Mozilla Firefox et SoundCloud. Il a aussi permis de créer les applications Airbnb, Khan, Sky Guide, LinkedIn, Kickstarter et Hipmunk.

11. Ada

Ada
Crédit 123RF

Ada est un langage de programmation orienté objet inspiré de Pascal. Il a d’ailleurs une syntaxe et une architecture similaires à celles du langage Pascal. Développé pour le département américain de la Défense, il est utilisé pour créer des projets au niveau desquels la sécurité et la fiabilité sont primordiales.

Il est largement employé dans le développement des applications de contrôle du trafic aérien par exemple. On s’en sert notamment dans :

  • L’automobile ;
  • Les transports ferroviaires ;
  • Les technologies aéronautiques ;
  • Les technologies spatiales.

Ada est caractérisée par un typage statique, une syntaxe claire, des bibliothèques normalisées et la généricité. Il a inspiré le développement de certains langages comme PL/SQL (pour les bases de données) et VHDL (pour les architectures matérielles).

12. R

R langage programmation
Crédit 123RF

R permet de créer des logiciels dédiés au traitement des statistiques ainsi qu’à l’analyse et à la modélisation graphiques des données. Il s’agit d’un langage de programmation open source qui possède une communauté très active de développeurs pouvant aider les débutants dans leur apprentissage.

Il est souvent utilisé par les statisticiens, les data miners, les data scientists ainsi que la communauté scientifique et universitaire. Ce système de programmation développe des applications qui s’intègrent aisément à différentes bases de données. R a ainsi servi à développer le logiciel libre GNU R par exemple. Il offre une variété de techniques grâce à son extensibilité remarquable.

Ce langage de programmation peut aisément servir avec les langages de programmation comme le C, le C++, le Python et le Java. En plus, il est disponible sur tous les systèmes d’exploitation.

13. Objective-C

Objective-C
Crédit 123RF

La syntaxe de base du langage Objective-C est similaire à celle du C. Il s’agit d’un langage orienté objet réflexif présentant un typage, un chargement et une distribution des messages dynamiques. Objective-C est principalement utilisé dans les systèmes d’exploitation d’Apple, à savoir iOS et macOS. Il permet un traitement plus simple des données en réduisant le nombre de types à manipuler.

Objective-C est un langage de choix pour coder des applications de manière plus rigoureuse et rapide tout en suivant les concepts de la POO. Avec lui, les variables d’instances de classe sont protégées par défaut. En plus, les méthodes de classe sont publiques et l’on peut accéder à une variable par son nom.

14. PowerShell

PowerShell
Crédit 123RF

Powershell est un langage de programmation de Windows. Toutefois, il est aussi un langage de script. Il s’agit également d’un interpréteur de lignes de commande qui peut s’exécuter sous macOS et Linux. Il permet de créer des programmes, d’accéder aux informations système et d’automatiser les tâches liées à la gestion des systèmes.

PowerShell se distingue de la majorité des interpréteurs de commandes par sa capacité à accepter et retourner des objets .NET. Il a d’intéressantes fonctionnalités comme la création de types dynamiques à partir d’un système de type extensible. Il a servi dans la conception des technologies comme Microsoft Azure, Windows, SQL, Exchange et Google Cloud.

15. Ruby

Ruby
Crédit 123RF

Ruby est un langage de programmation open source qui permet de faire du développement front-end et back-end. Il est dédié à la programmation fonctionnelle et procédurale. Il a une syntaxe conviviale et une architecture orientée objet grâce auxquelles il est facile à apprendre et à utiliser.

C’est le langage adapté pour les débutants en codage qui souhaitent écrire des programmes de manière simple, mais efficace. Ruby a un framework dédié au développement web : Ruby On Rails. Il est largement utilisé par de grandes marques et des startups.

16. Scala

Scala technology for website design
Crédit 123RF

Vous recherchez un langage dédié à la programmation fonctionnelle et orientée objet, vous pourriez vous tourner vers Scala. Il est composé des librairies et de la machine virtuelle du langage Java. C’est un langage multiparadigme dont la syntaxe est claire, flexible, concise et bien travaillée.

Le code écrit avec Scala se compile en bytecode Java ou .NET. Ce code peut ainsi aisément être intégré aux programmes écrits en Java.

Scala est un langage accessible et facile à apprendre. Il possède de nombreuses fonctionnalités et il facilite le codage. On s’en sert pour créer des applications particulièrement performantes. Cette technologie a notamment servi à écrire des applications comme The Guardian et Twitter.

17. Golang (Go)

Golang
Crédit Golang

Golang (Go) est un langage de programmation côté serveur qui peut être utilisé par les débutants et les intermédiaires grâce à sa syntaxe simple. Il est rapide et capable d’exécuter de nombreux processus à la fois. Il s’adapte également à différentes plateformes.

  • Go sert notamment au développement :
  • Des utilitaires de console ;
  • Des technologies back end ;
  • Des applications GUI et web ;
  • Des services cloud.

Go est un langage de programmation open source dédié au codage de grands projets. Il gère les systèmes en réseau et facilite l’affichage de grandes quantités de données. Performant, il se présente dans une structure moderne et flexible. Il est largement adopté par les grandes entreprises comme Dropbox, Twitch et Google.

18. Perl

PERL - Practical Extraction and Reporting
Crédit 123RF

Perl est un langage de codage multiplateforme dédié au traitement de données de type textuel. Il s’utilise aisément sous Linux, macOS et Windows. Il s’inspire des syntaxes du langage de programmation C et des langages de scripts sed, awk et Shell (sh).

Langage interprété open source, Perl est distribué sous double licence (Artistic License et GPL). Il permet d’extraire rapidement et efficacement des données de fichiers textuels. Il facilite aussi l’élaboration de rapports à partir de ces informations.

19. Rust

Rust
Crédit 123RF

Rust est une option de choix lorsqu’on recherche un langage de programmation à la fois performant et pratique. Il permet de faire de la programmation orientée objet, fonctionnelle et procédurale. C’est une technologie de codage qui offre une grande vitesse et un haut niveau de sécurité.

Rust est facile à utiliser, en l’occurrence grâce à la documentation bien fournie qu’il intègre. Il a aussi un système de messages d’erreur efficace qui permet de détecter aisément les éventuels problèmes dans le code source.

20. Visual Basic

Visual Basic VB
Crédit 123RF

Créé par Microsoft, VB ou Visual Basic est un langage de codage facile à apprendre et à utiliser. Il permet de coder rapidement des applications et de créer des interfaces utilisateur ainsi que des objets ActiveX. Il est aussi utilisé pour accéder aux bases de données à partir de technologies comme DAO, ADO et RDO.

Dérivant du BASIC, le Visual Basic peut être utilisé aussi bien pour créer des applications simples que pour développer des projets complexes. Il est largement sollicité pour développer des applications Windows et des interfaces de pages web. Le langage propose une grande bibliothèque d’utilitaires.

21. Groovy

Groovy
Crédit 123RF

Avec une syntaxe similaire à celle de Java, Groovy est inspiré des langages Python, Ruby et Smalltalk. Il peut être compilé directement ou à partir d’un compilateur en bytecode. Il est caractérisé par un typage à la fois statique et dynamique. Il intègre des listes, des maps, des expressions rationnelles et des fermetures. La surcharge des opérateurs est possible avec ce langage.

Groovy est un langage orienté objet qui se présente comme une bonne alternative à Java. Il se trouve qu’il utilise des bibliothèques Java et qu’il peut être intégré aux classes Java. En dehors de cela, Groovy gère nativement les langages de balisage tels que XML et HTML.

22. Pascal

Pascal
Crédit 123RF

Pascal est un langage axé sur l’orthogonalité, le typage de données, la surcharge des opérateurs, la récursivité des fonctions et le polymorphisme. Conçu au départ pour l’enseignement, il possède une syntaxe rigoureuse et claire. Il facilite la structuration des programmes et se compile très rapidement.

Ce langage de programmation a des similitudes avec le C, le Java et le C++. Il est puissant, complet, efficace et multiplateforme. Sa syntaxe a inspiré les syntaxes d’autres langages comme Oberon et Ada.

23. Fortran

Fortran
Crédit YouTube

Fortran est un langage de choix pour faire de la programmation structurelle, modulaire, générique ou orientée objet. Il propose des fonctionnalités que de nombreux langages traditionnels ne possèdent pas. Il est composé d’une multitude de programmes et sous-programmes.

Il a permis de coder de nombreuses bibliothèques scientifiques et de développer des tests pour mesurer les performances des microprocesseurs de dernière génération. Il est employé dans les domaines suivant :

  • La modélisation et l’analyse de données ;
  • La mécanique des fluides numérique ;
  • La physique numérique ;
  • L’algèbre linéaire numérique ;
  • La simulation de satellites ;
  • Les prévisions météorologiques.

Fortran fait partie des langages de programmation de haut niveau les plus connus pour les calculs, scientifiques, techniques et numériques. Il permet d’explorer de nouvelles possibilités (vectorisation, parallélisme, etc.) dans le domaine des calculateurs.

24. Elixir

Elixir
Crédit Wikipédia

Elixir est un langage de programmation multiparadigme créé pour le codage de sites et applications impliquant de gros volumes de données. Il est à la fois polyvalent, concurrent, fonctionnel, simultané, distribué et orienté processus. Il est notamment caractérisé par une faible latence et une compilation en bytecode.

Ce langage de programmation est largement utilisé dans les domaines de la télécommunication, du commerce électronique et de la finance. Il s’utilise aussi sur la machine virtuelle Erlang (BEAM). De plus, il intègre aisément les fonctions du langage de programmation Erlang.

25. Matlab

MatLab
Crédit 123RF

Matlab (Matrix Laboratory) est un langage dédié à la programmation orientée calcul numérique. Facile à maitriser, il intègre un éditeur et propose une riche bibliothèque avec une documentation bien fournie. On peut intégrer un programme en C++ à un code en Matlab.

Cette technologie de programmation est utilisée pour développer une variété d’applications d’analyse de données et de visualisation de graphiques. Il permet aussi de créer des systèmes de contrôle, de manipuler les modèles de machine et deep learning et de développer des algorithmes.

26. Prolog

Prolog
Crédit 123RF

Prolog (Programmation en Logique) fait partie des premiers langages conçus pour faire de la programmation logique. Il est utilisé dans la maintenance des applications, dans le traitement linguistique par le système informatique et en intelligence artificielle. Il a facilité la résolution de nombreux problèmes logiques.

Prolog possède une syntaxe et une sémantique claires et simples. Facile à maitriser, il peut être utilisé par les linguistes n’ayant aucune connaissance en informatique. Il est basé sur les concepts d’unification, de récursivité et de retour sur trace.

27. Haskell

Haskell
Crédit 123RF

Haskell a inspiré la conception d’une douzaine de langages de programmation. C’est un langage de codage fonctionnel pur qui est très employé dans les entreprises et les universités. Il propose différentes fonctionnalités dont la combinaison facilite la manipulation des données. Au nombre de ces fonctions, il y a l’inférence de types et les structures de données infinies.

Cette solution numérique se distingue des autres langages de codage par son support des fonctions récursives, ses listes en compréhension et son système de types. De plus, il utilise des monades pour les entrées et les sorties ainsi que pour la gestion des exceptions.

28. SAS

SAS Programming language
Crédit 123RF

SAS est un langage de programmation qui permet de gérer des données en petites et en grandes quantités. Il produit aussi des statistiques mathématiques. Il offre une variété de fonctionnalités facilitant la conception et de développement de différentes applications.

Il se présente en un ensemble formé par un éditeur, un journal et une fenêtre de sortie. SAS peut être utilisé pour créer des programmes sur :

  • Les statistiques médicales ;
  • Les essais cliniques ;
  • La recherche en biosciences.

Il permet aussi de développer des logiciels d’études agricoles et de campagnes de marketing.

29. ActionScript

ActionScript
Crédit 123RF

Les applications Adobe Flash et Adobe Flex ont été développées à partir du langage ActionScript qui a la même syntaxe que JavaScript. Ce langage est utilisé pour rendre les animations Flash plus interactives et pour mettre en communication l’application Flash et le serveur.

Ce langage de programmation orienté objet et prototype est aussi un langage de script. Il est utilisé pour le codage d’applications serveurs comme Flash media server, JRun et Macromedia Generator. Il est employé au sein du moteur graphique Unity.

30. SQL

SQL
Crédit 123RF

Le SQL (Structured Query Language) est un langage de programmation basé sur les requêtes. Il récupère des informations de bases de données notamment pour générer des rapports et trier de grandes quantités d’informations digitales. S’il est bien un langage de programmation, il n’a pas été conçu pour indiquer aux systèmes informatiques ce qu’ils doivent faire.

Vous trouverez assurément un langage qui répond à vos besoins dans ce top 30 des meilleurs langages de programmation pour créer d’excellents logiciels !

We would like to thank the writer of this write-up for this amazing web content

Top 30 des meilleurs langages de programmation

Check out our social media profiles as well as other related pageshttps://www.ai-magazine.com/related-pages/