Amazon prsente des robots magasiniers qui ne se plaignent pas, ne dmissionnent pas et ne se syndiquent pas

Amazon a dvoil son premier robot mobile entirement autonome et d’autres machines conues pour fonctionner aux cts des travailleurs humains dans ses entrepts. Les machines ne remplaceront pas compltement les humains , prcise l’entreprise de commerce en ligne base Seattle au tats-Unis.

En 2012, le gant du commerce lectronique a acquis Kiva Systems, une startup spcialise dans la robotique, pour 775 millions de dollars. Aujourd’hui, Amazon a rvl de multiples prototypes aliments par des algorithmes d’IA et de vision par ordinateur, allant des pinces robotises aux systmes de stockage mobiles, qu’il a dvelopps au cours de la dernire dcennie. La mga-corporation espre les utiliser un jour dans les entrepts, apparemment pour aider le personnel soulever, transporter et scanner les articles plus efficacement.

a

Son robot mobile entirement autonome est un appareil en forme de disque sur roues, qui ressemble un Roomba. Au lieu de ramasser les miettes, la machine, baptise Proteus, se glisse dlicatement sous un chariot rempli de paquets et le pousse le long du plancher de l’usine. Amazon a dclar que Proteus avait t conu pour travailler directement avec et aux cts des humains et qu’il n’avait pas besoin d’tre confin dans des endroits spcifiques, mis en cage pour des raisons de scurit.

Le robot met un faisceau de lumire verte pour naviguer, et s’arrte s’il dtecte quelque chose ou quelqu’un qui lui barre la route, comme on peut le voir dans la vido de dmonstration ci-dessous. Proteus sera d’abord dploy dans les zones de manutention de sortie des centres d’excution et de tri d’Amazon, avant de l’tre plus largement.

Ces robots sont conus pour effectuer des tches banales de manire rpte. Amazon espre qu’ils rduiront le risque de blessures pour les travailleurs. Le dplacement de colis lourds, ainsi que la rduction des mouvements de torsion et de rotation des employs, sont des domaines que nous cherchons continuellement automatiser pour aider rduire les risques de blessures , a insist le gant du e-commerce.

Vient ensuite Cardinal, dcrit comme une cellule de travail robotise . Il s’agit d’un bras mcanique dot d’un ensemble de pinces une extrmit. La rsolution des cots et des problmes lis la main-d’uvre est sans aucun doute un autre facteur.

La machine utiliserait l’intelligence artificielle et la vision par ordinateur pour ramasser les paquets, lire leurs tiquettes et les placer sur un chariot. Le personnel n’aura plus besoin de se tourner et de se retourner pour scanner et ranger les articles si le robot peut le faire pour lui. Pour l’instant, Cardinal ne peut ramasser que les colis d’un poids et d’une taille infrieurs certains seuils, mais les ingnieurs tentent de mettre au point une version capable de traiter des colis pesant jusqu’ 22,7 kg.

Actuellement, les employs d’Amazon scannent manuellement chaque article lorsque les produits passent dans les diffrents entrepts avant d’tre livrs aux acheteurs. L’un des prototypes prsents est l’outil d’identification Amazon Robotics, qui analyse les images des camras 120 images par seconde et scanne automatiquement les botes et les enveloppes lorsqu’un employ les transporte d’un chariot vers une tagre. Amazon prsente galement un autre robot capable de prlever et de ranger des bacs, ce qui vite au personnel de devoir grimper sur des chelles ou de se baisser pour rcuprer des colis.

Lentreprise prsente ses prototypes de robots d’entrept au moment mme o une note de service divulgue rvle que l’entreprise s’inquite du renouvellement de la main-d’uvre disponible. Les employs n’ont pas tendance rester trs longtemps dans les centres de traitement des commandes, et certains tentent et russissent se syndiquer.

Amazon France a dcid de fermer ses entrepts en 2020. Ctait en raison dune action syndicale qui a amen le tribunal judiciaire de Nanterre prendre cette dcision. Motif : lentreprise a failli implmenter les mesures ncessaires la protection des employs contre le coronavirus. Du ct tasunien, les employs entament seulement un processus pour souvrir la porte du regroupement en syndicats. Un entrept situ en Alabama est en passe dentrer dans lhistoire sur toute ltendue des tats-Unis.

Plusieurs rapports ont dmontr au fil des ans comment Amazon lutte depuis toujours pour empcher ses employs du monde entier de se syndiquer. La tentative des employs d’Amazon France de se syndiquer en 2020 a chou. Cependant, des employs amricains d’Amazon ont entam un vote historique pour s’ouvrir la porte de la syndicalisation. Toutefois, aprs avoir propos dans un premier temps des primes allant jusqu’ 2000 dollars certains employs afin de les inciter dmissionner et ainsi empcher le vote, Amazon a mme envoy aux employs des instructions par courrier leur demandant de voter “non”.

L’histoire est simple : Amazon ne souhaite pas du tout que ses employs se regroupent en syndicat. Selon les analystes, si cela arrivait, l’entreprise pourrait perdre sa mainmise sur ses employs.

L’Amazon Labor Union (ALU) a remport une victoire historique le 1er avril en devenant le tout premier syndicat russir organiser les employs d’Amazon. Christian Smalls, un travailleur licenci motiv par ce qu’il considrait comme un mauvais traitement, a ralli ses collgues tout au long du processus et, en janvier 2022, a obtenu juste assez de voix pour se qualifier pour une lection officielle. Les travailleurs de l’entrept JFK8 d’Amazon ont vot en faveur de la syndicalisation par 2 654 voix contre 2 131.

Ce n’est pas surprenant tant donn qu’ils sont confronts des taux d’accidents relativement levs et la pression de traiter les commandes aussi vite que possible. Pour empcher ses employs du monde entier de se syndiquer, Amazon doit dployer davantage de “drodes”.

Pour certains, ces drodes illustrent parfaitement le risque de voir les humains perdre bientt leur emploi au profit de machines intelligentes. Beaucoup souponnent l’entreprise fonde par Jeff Bezos d’investir dans la robotique pour automatiser, terme, de nombreux postes aujourd’hui tenus par des humains et ainsi augmenter ses profits.

Toutefois, la fuite d’un mmo interne d’Amazon rvle que l’entreprise pourrait manquer de personnes embaucher dans ses entrepts amricains d’ici 2024. Les syndicats ne seraient peut-tre pas la plus grande menace pour le gant de la Tech. Si nous poursuivons nos activits comme d’habitude, Amazon puisera l’offre de main-d’uvre disponible dans le rseau amricain d’ici 2024 , indique le mmo. Le document a t qualifi par les experts l’ayant obtenu d'”une tentative de rveil de la part des dirigeants d’Amazon”.

Cependnat, les machines ne remplaceront toutefois pas compltement les humains, dclare Amazon : Ds les premiers jours de l’acquisition de Kiva, notre vision n’a jamais t lie une dcision binaire entre les personnes et la technologie. Au contraire, il s’agissait de personnes et de technologies travaillant ensemble de manire sre et harmonieuse pour rpondre aux besoins de nos clients. Cette vision demeure aujourd’hui , a dclar l’entreprise dans un communiqu.

Source : Amazon

Et vous ?

fleche Quel est votre avis sur le sujet ?

fleche tes-vous pour ou contre les robots magasiniers ?

fleche Pensez-vous que le fait de ne pas pouvoir dmissionner ou syndiquer est une motivation pour Amazon ?

Voir aussi :

fleche Les employs d’Amazon entament un vote historique pour s’ouvrir la porte de la syndicalisation contre laquelle l’entreprise dploie des moyens IT, une premire sur toute l’tendue des USA

fleche Les syndicalistes d’Amazon ont remport une victoire historique, devenant le tout premier syndicat russir organiser les employs

fleche Amazon teste l’utilisation de robots pour emballer les commandes dans ses entrepts, encore des milliers d’emplois menacs par l’automatisation

fleche Amazon construit un robot itinrant couvert d’ampoules UV qui pourrait tuer le covid-19, dans les supermarchs et les entrepts

We wish to say thanks to the writer of this write-up for this incredible content

Amazon prsente des robots magasiniers qui ne se plaignent pas, ne dmissionnent pas et ne se syndiquent pas

You can find our social media profiles here as well as additional related pages here.https://www.ai-magazine.com/related-pages/