Google fait face une bataille interne concernant la recherche sur l’IA pour acclrer la conception des puces. | Zone bourse

Le diffrend, qui dcoule des efforts dploys pour automatiser la conception des puces, menace de saper la rputation des recherches de Google dans la communaut universitaire. Il pourrait galement perturber le flux de millions de dollars de subventions gouvernementales pour la recherche sur l’IA et les puces.

L’unit de recherche de Google fait l’objet d’un examen minutieux depuis la fin de l’anne 2020, aprs que des travailleurs ont formul des critiques ouvertes sur sa gestion des plaintes du personnel et ses pratiques de publication.

Le nouvel pisode a merg aprs que la revue scientifique Nature a publi en juin “Une mthodologie de placement de graphes pour la conception rapide de puces”, dirige par les scientifiques de Google Azalia Mirhoseini et Anna Goldie. Elles ont dcouvert que l’IA pouvait accomplir une tape cl du processus de conception des puces, connue sous le nom de ” floorplanning “, plus rapidement et mieux qu’un expert humain non spcifi, un point de rfrence subjectif.

Mais d’autres collgues de Google, dans un article publi anonymement en ligne en mars – “Stronger Baselines for Evaluating Deep Reinforcement Learning in Chip Placement” – ont dcouvert que deux approches alternatives bases sur des logiciels de base surpassaient l’IA. L’une l’a battu sur un test bien connu, et l’autre sur une rubrique propritaire de Google.

Google a refus de commenter la fuite du projet, mais deux employs ont confirm son authenticit.

La socit a dclar qu’elle avait refus de publier “Stronger Baselines” parce qu’il ne rpondait pas ses normes, et peu aprs, elle a licenci Satrajit Chatterjee, l’un des principaux responsables de ce travail. Elle a refus de dire pourquoi elle l’avait licenci.

“Il est regrettable que Google ait pris cette tournure”, a dclar Laurie Burgess, un avocat de Chatterjee. “Son objectif a toujours t d’avoir une transparence sur la science, et il a insist pendant deux ans pour que Google aborde cette question.”

Goldie, chercheuse chez Google, a dclar au New York Times, qui a t le premier rapporter le licenciement lundi, que Chatterjee les avait harceles, elle et Mirhoseini, pendant des annes en diffusant des informations errones leur sujet.

Burgess a ni ces allgations, et a ajout que Chatterjee n’avait pas fait fuiter “Stronger Baselines”.

Patrick Madden, un professeur associ spcialis dans la conception de puces l’universit de Binghamton qui a lu les deux articles, a dclar qu’il n’avait jamais vu un article avant celui paru dans Nature qui manquait d’un bon point de comparaison.

“C’est comme un problme de rfrence : tout le monde reoit les mmes pices de puzzle et on peut comparer quel point on est proche de tout russir”, a-t-il dclar. “S’ils devaient produire des rsultats sur un point de rfrence standard et qu’ils taient stellaires, je chanterais leurs louanges.”

Google a dclar que la comparaison avec un humain tait plus pertinente et que des problmes de licence de logiciel l’avaient empch de mentionner les tests.

Les tudes menes par de grandes institutions telles que Google dans des revues rputes peuvent avoir une influence dmesure sur le financement de projets similaires dans l’industrie. Un chercheur de Google a dclar que la fuite de l’article avait injustement ouvert la porte des questions sur la crdibilit de tout travail publi par la socit.

Aprs l’apparition en ligne de “Stronger Baselines”, Zoubin Ghahramani, un vice-prsident de Google Research, a crit sur Twitter le mois dernier que “Google s’en tient ce travail publi dans Nature sur le ML pour la conception de puces, qui a t rpliqu de manire indpendante, mis en libre accs et utilis en production chez Google.”

Madden a dclar qu’il esprait que Nature reviendrait sur la publication, notant que les notes des pairs examinateurs montrent qu’au moins un a demand des rsultats sur les benchmarks.

“D’une manire ou d’une autre, cela ne s’est jamais produit”, a-t-il dclar.

Nature a dclar dans une dclaration qu’elle prenait au srieux toutes les proccupations concernant les articles publis.

“Des problmes relatifs cet article ont t ports notre attention et nous les examinons attentivement”, a-t-il dclar.

We would love to thank the author of this article for this awesome web content

Google fait face une bataille interne concernant la recherche sur l’IA pour acclrer la conception des puces. | Zone bourse

Discover our social media accounts as well as the other related pageshttps://www.ai-magazine.com/related-pages/