Les métiers qui recrutent en 2023 : des secteurs en pénurie de candidats

Malgré un contexte économique incertain dû à la pandémie, la guerre en Ukraine, le coût de l’énergie et la crise du marché du travail, de nombreux postes seront proposés par les entreprises en 2023.

Quels sont les secteurs qui vont recruter en 2023 ?

Selon le baromètre de l’emploi du groupe Adecco-Analytics, plus de 4,5 millions de recrutements sont prévus depuis le 1ᵉʳ octobre 2022 et durant les 12 prochains mois, soit jusqu’en octobre 2023.

Le baromètre précise également que ces recrutements concernent tous les secteurs marchands et toutes les régions confondues, dont près de 2 millions en CDI (43 %), et 30 % de CDD.

Les secteurs qui recrutent le plus sont :

  • la restauration : les établissements préparent déjà la saison estivale et anticipent leurs besoins, notamment pour des postes de serveurs. Le recrutement dépasse les 190 000 offres.
  • la logistique : plusieurs métiers sont en manque de candidats avec notamment 190 000 recrutements de magasiniers – préparateurs de commandes ou 82 000 chauffeurs-routiers.
  • la distribution portera aussi de nombreux besoins en recrutements, soutenue par la consommation des ménages qui semble se maintenir.
  • la santé : les besoins dans ce secteur restent élevés, notamment pour les aides-soignants et les infirmiers.
  • l’industrie dans le secteur de l’agro-alimentaire ou dans l’aéronautique.
  • les métiers du tertiaire : comptables, informaticiens, commerciaux sont les métiers qui proposeront le plus de recrutement en 2023, suivis par les services aux entreprises, comme la sécurité ou le nettoyage des locaux.

TOP 20 des métiers qui recrutent le plus en 2023

L’étude du groupe Adecco-Analytics propose un classement des 20 métiers avec le plus de recrutements prévus.

L’analyse se base sur le référentiel du Répertoire opérationnel des métiers et des emplois (ROME) de Pôle Emploi. Ce dernier se compose de 532 métiers différents.

Pour les 20 premiers métiers, le site Adecco indique que 1,8 million de recrutements sont prévus soit 39 % des prévisions. Cependant, 17 de ces 20 métiers sont en tension, c’est-à-dire confrontés à un manque crucial de candidats.

Classement Secteurs Prévisions Tensions
1 Service en restauration 193 223 Forte
2 Magasinage et préparation de commandes 190 757 Forte
3 Personnel de cuisine 163 682 Forte
4 Nettoyage de locaux 138 785 Forte
5 Personnel polyvalent en restauration 129 686 Forte
6 Relation technico-commerciale 89 873 Forte
7 Conduite de transport de marchandises sur longue distance 82 512 Forte
8 Comptabilité 81 940 Forte
9 Vente en alimentation 78 210 Forte
10 Assistance auprès d’adultes 70 172 Forte
11 Mise en rayon libre-service 69 554 Faible
12 Études et développement informatique 67 989 Forte
13 Assistant commercial 67 129 Forte
14 Conduite d’équipement de production alimentaire 66 501 Forte
15 Vente en habillement et accessoires de la personne 57 983 Faible
16 Personnel de caisse 54 285 Faible
17 Sécurité et surveillance privées 50 761 Forte
18 Opérations administratives 49 852 Forte
19 Soins d’hygiène, de confort du patient 46 624 Forte
20 Vente en décoration et équipement du foyer 39 181 Forte

TOP 10 des métiers avec les plus fortes pénuries en volume

L’étude du groupe Adecco-Analytics propose également un classement des 10 métiers où la pénurie de candidats sera élevée.

Métiers Déficit de ressources
Services en restauration 125 à 150 000
Personnel de cuisine 75 à 100 000
Relation technico-commerciale 50 à 75 000
Personnel polyvalent en restauration 50 à 75 000
Conduite d’équipement de production alimentaire 25 à 50 000
Études et développement informatique 25 à 50 000
Comptabilité 25 à 50 000
Magasinage et préparation de commandes 25 à 50 000
Vente en alimentation 10 à 25 000
Conduite de transport de marchandises sur longue distance 10 à 25 000

Métiers sous tension, pénuries de candidats

Les régions qui recrutent le plus en 2023

Sans surprise, l’Ile-de-France est la région qui devrait proposer le plus grand volume d’opportunités d’emploi en France, avec près d’1 million de recrutements anticipés sur un an. Elle est suivie par la région Auvergne-Rhône-Alpes, avec près de 600 000 recrutements prévus.

Les grandes régions du Sud (PACA, Nouvelle Aquitaine, Occitanie) auront aussi de forts volumes de recrutements, suivies de celles du Nord (Hauts-de-France et Grand-Est).

Régions Prévisions Pourcentage
Ile-de-France 971 075 21.5 %
Auvergne-Rhône-Alpes 595 915 13.2 %
Provence-Alpes-Côte d’Azur 419 581 9.3 %
Nouvelle Aquitaine 402 925 8.9 %
Occitanie 373 069 8.3 %
Hauts-de-France 361 403 8 %
Grand Est 320 082 7.1 %
Pays de la Loire 278 538 6.2 %
Bretagne 217 851 4.8 %
Normandie 216 566 4.8 %
Bourgogne-Franche-Comté 190 301 4.2 %
Centre-Val de Loire 145 432 3.2 %
Corse 22 404 0.5 %
Total 4 515 168 100 %

Source Adecco Analytics-Juillet 2022

Quels sont les métiers qui recrutent en 2030 ?

Une autre étude intéressante pour avoir une idée des métiers qui recruteront dans le futur est le rapport rédigé par la Dares (direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) et France Stratégie sur Les Métiers en 2030. Son objectif est d’anticiper les besoins de recrutement des employeurs depuis 2019 jusqu’à 2030 dans différents métiers. Cette analyse permet également de mettre en évidence les déséquilibres entre les besoins en recrutement et les demandes d’emploi sur chaque métier.

Le premier constat est que près de 760 000 emplois devraient ainsi être libérés en 2023 et de nombreux postes seront créés dans les métiers sous tension.

Entre les créations nettes d’emplois et les départs à la retraite, près de 800 000 postes seraient à pourvoir chaque année d’ici 2030 (près de 90 % provenant du remplacement des départs des seniors).

D’après le rapport, les métiers qui recruteront le plus ces dix prochaines années sont :

  • agents d’entretien ;
  • enseignants, atsem et professionnels de l’animation socioculturelle ;
  • aides à domicile et aides ménagères ;
  • conducteurs de véhicule ;
  • aides-soignants ;
  • cadres des services administratifs, comptables et financiers ;
  • cadres commerciaux et technico-commerciaux ;
  • infirmiers, sages femmes ;
  • ouvriers qualifiés de la manutention ;
  • ingénieurs et spécialistes informatiques ;
  • vendeurs ;
  • médecins assimilés ;
  • technicien et agent de maîtrise de la maintenance ;
  • ingénieurs et cadre supérieur de l’industrie.

Les métiers les plus créateurs d’emploi d’ici 2030

D’après le rapport, les ingénieurs informatiques, les infirmiers-sages-femmes, les aides-soignants et les cadres commerciaux seraient les métiers les plus créateurs d’emplois entre 110 000 et 115 000 chacun.

Ensuite, les aides à domiciles avec plus de 100 000 postes, les ouvriers qualifiés de la manutention avec plus de 80 000 emplois et enfin les cadres des services administratifs et financiers et les ingénieurs et cadres techniques de l’industrie +75 000.

Les métiers d'avenir

Les data analyst, data scientist, data engineer sont des profils très recherchés par les entreprises

Les métiers d’avenir : quels sont les postes du futur ?

La révolution du numérique continue. L’intelligence artificielle, la robotique ou la réalité virtuelle vont transformer considérablement les métiers existants, mais aussi en créer de nouveaux. Selon une étude publiée par Dell et L’IFTF (Institute for the Future), 85 % des emplois de 2030 n’existent pas encore.

Cependant, de nombreux métiers dans le secteur de l’informatique et du digital sont en pleine expansion et les entreprises ont encore des difficultés à trouver des profils formés.

Les métiers informatiques et du digital qui recruteront le plus en 2023 sont :

  • les développeurs web (back-end, web blockchain, data, DevOps, etc.) ;
  • les architectes cloud computing, Big Data et IoT (Internet des Objets) ;
  • les data analyst, data scientist, data engineer et data protection officer ;
  • les développeurs BI (business intelligence) et ingénieur décisionnel ;
  • les responsables de la sécurité des systèmes d’information (RSSI) et experts en cybersécurité.
  • ux/ui designer, growth hacker, product owner, consultant SEO, rédacteur web, community manager, webdesigner, etc.

Emploi : comment réconcilier l’offre et la demande

Le boom des métiers indépendants

Le site Freelance.com en partenariat avec le groupe ENSAI-ENSAE a réalisé la première grande étude statistique sur le freelancing en France.

Cette étude a été réalisée notamment grâce à l’ouverture des données de l’Urssaf depuis 2020. Elle cible essentiellement l’ensemble des métiers de prestations intellectuelles et les regroupe en cinq grandes familles :

  • l’IT et l’ingénierie ;
  • la finance et la gestion ;
  • formation ;
  • la communication et le marketing digital ;
  • le design et la création numérique.

On peut constater une forte croissance des freelances dans ces métiers avec 588 000 consultants et experts indépendants en 2009, l’année de la création du statut d’auto-entrepreneur.

Ils étaient 1 008 000 en 2019, soit 71 % de croissance sur dix ans. Ils devraient être 1,54 million en 2030.

Il est possible d’exercer de nombreux métiers avec le statut de freelance et les plus recherchés en 2023 sont souvent dans l’informatique et le web :

  • web designer : il crée des sites web et conceptualise l’interface selon les attentes des clients et les tendances.
  • développeur web : il maîtrise le code, crée des sites web ou des applications sur-mesure.
  • rédacteur web SEO : il rédige des contenus optimisés pour les sites internet.
  • consultant SEO : il gère le référencement internet ou SEO des sites web (audit, stratégie de mots clés, refonte de site, etc.).
  • community manager : expert des réseaux sociaux, le community manager anime les communautés et crée du contenu.
  • photographe/vidéaste : un secteur très demandé en freelance avec le développement de la vidéo sur les réseaux sociaux.
  • graphiste : le graphiste freelance accompagne ses clients à communiquer via différents supports visuels. création de logo, mise en place d’une charte graphique, retouche des visuels..
  • DAF (directeur administratif et financier) : les fonctions supports aux entreprises comme les experts-comptables, les comptables, les services administratifs.
  • commercial indépendant(business developper) : sa mission est de négocier et signer des contrats pour une entreprise. Ce métier est souvent répandu dans le secteur de l’immobilier et généralement payé à la commission.
  • assistant virtuel : il accompagne les entreprises ou les entrepreneurs dans les tâches les moins prioritaires : classer des documents, rédiger des comptes-rendus, traiter et relancer des emails.
  • chef de projet : il gère le projet de A à Z. Il est généralement expert d’un domaine (IT, lancement d’un produit numérique, etc.) et possède des qualités managériales.

Top des conseils pour trouver en emploi en 2023

Pour trouver un emploi en 2023, il est important de mettre en place une bonne stratégie. Voici quelques conseils pour optimiser votre recherche.

Mettez à jour son votre CV

Votre CV doit être clair, agréable à lire et vos coordonnées bien visibles pour que les recruteurs vous contactent facilement. Le titre du CV est très important et doit correspondre au poste que vous recherchez. Enfin, mettez en avant les expériences professionnelles qui sont en lien avec l’offre et qui montrent vos compétences acquises. Concernant la mise en forme, de nombreux outils en ligne sont disponibles gratuitement pour réaliser un CV comme Canva, Mycvfactory ou encore DoYouBuzz.

Soignez votre profil sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, les réseaux sociaux professionnels vous permettent d’avoir une visibilité sur Internet et de développer votre “branding” ou marque personnelle. Le plus réputé est Linkedin. Si vous ne possédez pas de profil, il est fortement conseillé d’en créer un, car la majorité des entreprises consultent Linkedin pour recruter. Veillez à bien choisir les mots clés qui correspondent à votre poste afin d’être trouvé plus facilement par les recruteurs. Vous pouvez également suivre les secteurs et les entreprises qui vous intéressent afin d’être informé des offres d’emploi.

Développez votre réseau professionnel

Le réseau est un moyen de recrutement très performant. Commencez par dresser une liste de toutes les personnes que vous connaissez : les amis, la famille, le club de sport, les étudiants de votre ancienne école, votre ancien employeur etc. Chaque contact est important et peut vous apporter des opportunités professionnelles. N’hésitez pas ensuite à parler de votre recherche d’emploi et à transmettre votre CV. Développer son réseau professionnel permet d’optimiser sa recherche d’emploi.

Ciblez les entreprises qui recrutent en 2023

Ciblez les entreprises qui vous intéressent et recrutent. En effet, avant de postuler, il est important de connaître les secteurs et les entreprises qui recherchent des candidats correspondants à votre profil afin d’augmenter vos chances d’obtenir des entretiens. Les sites d’emploi en ligne ou Pôle Emploi listent régulièrement les entreprises et les secteurs qui recrutent.

Envoyez des candidatures spontanées

Envoyer des candidatures spontanées présente plusieurs avantages. Tout d’abord, vous avez moins de concurrence que lorsque vous postulez à une offre directement, surtout si vous l’envoyez à la bonne personne. Les recruteurs apprécient également cette démarche, justement spontanée, qui prouve votre intérêt pour l’entreprise. Enfin, cela permet aussi d’intégrer votre CV dans la base de données de l’entreprise et d’être contacté en cas d’ouverture de poste.

Préparez l’entretien d’embauche

C’est l’une des actions les plus importantes pour vous démarquez de la concurrence. Préparer son entretien donnera plus d’assurance. Pour cela, renseignez-vous sur l’entreprise, ses valeurs, ses concurrents et ses objectifs. Essayez aussi d’en apprendre plus sur le recruteur pour éventuellement anticiper ses demandes. N’oubliez pas également de préparer quelques questions pour montrer votre motivation.

Postulez sur les sites en ligne d’offres d’emploi

Utiliser les sites d’offres d’emploi spécialisés est l’un des moyens les plus efficaces pour trouver un emploi rapidement. Les entreprises et les recruteurs diffusent régulièrement leurs offres d’emploi. De plus, ces jobboards proposent de nombreuses fonctionnalités d’aide à l’emploi, vous pouvez créer un CV en ligne pour répondre directement aux offres sélectionnées et bénéficier d’un vaste contenu sur l’emploi et les métiers qui recrutent en 2023.

We wish to say thanks to the writer of this write-up for this incredible content

Les métiers qui recrutent en 2023 : des secteurs en pénurie de candidats

Explore our social media accounts and other related pageshttps://www.ai-magazine.com/related-pages/