Le succès de la thérapie en ligne expliqué par Alexandre Chombeau


Pour parer à cela, une solution existe : la thérapie en ligne, dont le succès grandissant laisse entrevoir l’évolution florissante du secteur de l’e-santé. Les troubles psychiques n’ont qu’à bien se tenir !

Thérapie en ligne ? Alexandre Chombeau sait de quoi il parle. Cet expert de l’entrepreneuriat digital œuvre dans le secteur de l’e-santé depuis 2018, à la suite de sa rencontre avec Christèle Albaret, psychosociologue réputée. Unissant leurs compétences professionnelles, ils fondent La Clinique E-Santé en 2020. Un objectif : démocratiser l’accès à la santé mentale, en proposant une psychothérapie non conventionnelle, en ligne et sans rendez-vous. 

Avec 300 000 visiteurs sur le blog chaque mois, des centaines de patients utilisateurs satisfaits et des perspectives de développement internationales, on se dit que le pari est réussi. Pour nous expliquer les raisons de ce succès qui alors de mieux placé que le dirigeant de cette pépite française ?

La thérapie en ligne

Contrairement à la psychothérapie conventionnelle, la thérapie en ligne est totalement digitalisée : aucun rendez-vous n’est nécessaire pour bénéficier d’un suivi. Il suffit de se rendre sur l’application ou le site de La Clinique E-santé , de choisir son psychologue puis de valider sa formule d’abonnement. La thérapie démarre : c’est très simple et rapide. 

Trouble anxieux, haut potentiel émotionnel, épisode dépressif … rien n’échappe à l’équipe de psychologues : toutes les difficultés psychiques peuvent être accompagnées dans cette nouvelle forme de thérapie. D’ailleurs, il n’est pas rare de faire l’amalgame entre dépression et burn-out, car les symptômes sont ressemblants. À cet effet, La Clinique E-Santé revient sur leurs cinq principales différences : voir ici pour apprendre à distinguer ces deux troubles. 

L’instantanéité 

Avec la thérapie en ligne proposée par La Clinique E-Santé, pas de rendez-vous à fixer, tout se passe directement dans la messagerie. L’avantage de cette immédiateté c’est qu’il n’y a pas de perte sur les situations que le patient souhaite transmettre à son thérapeute. En effet, dans le cadre d’une thérapie conventionnelle, la personne accompagnée doit garder en tête les éléments qu’elle vit au quotidien et qu’elle veut aborder avec son psychologue. Avec la thérapie en ligne, cette charge n’existe plus : il est possible d’écrire à n’importe quel moment à son thérapeute. De fait, l’efficacité est palpable et les résultats sont plus vite au rendez-vous. 

Interrogé par Forbes , Alexandre Chombeau explique : « La thérapie en ligne permet cette quasi-immédiateté, puisque vous pouvez converser, avec votre psychologue dédié, tous les jours via une messagerie. Ce qui au bout du compte est un gain de temps : on ne se déplace pas, on ne doit pas fixer de rendez-vous et, de ce fait, on avance plus vite dans son travail de psychothérapie. Dans la thérapie conventionnelle, on doit attendre le prochain rendez-vous pour parler d’un problème. La lenteur du processus peut être décourageante, voire démotivante. » 

L’accessibilité 

La deuxième raison qui justifie le succès de la thérapie digitale est certainement l’ensemble des avantages offerts par son accessibilité. Avec un psychologue joignable directement depuis son smartphone, le temps nécessaire pour se rendre au cabinet n’existe plus : nul besoin de poser une RTT ou de supporter les transports en commun. Inutile également de chercher à bloquer des plages, car écrire à son thérapeute est possible sept jours sur sept via la messagerie. La réponse du clinicien sera donnée sous 24 heures. 

Oublié enfin l’attente pour obtenir un créneau dans l’agenda des thérapeutes généralement bien remplis. Encore faut-il avoir ce type de professionnels à proximité de chez soi, certaines régions étant marquées par les déserts médicaux. La thérapie en ligne optimise donc la qualité de vie au quotidien : gain de temps et diminution de l’anxiété, souvent provoquée par toute l’organisation nécessaire en amont pour se rendre en cabinet. 

Enfin, bénéficier d’un soutien accru est indispensable pour certains patients, comme l’explique Christèle Albaret, qui a cofondé La Clinique E-Santé avec Alexandre Chombeau : « Je crois profondément à la thérapie digitale, tout simplement parce que j’en observe ses résultats depuis plus d’un an. Les patients sont ravis et on le voit dans tous les avis qu’ils nous laissent sur internet. Certains étaient suivis depuis des mois, voire des années en cabinet, ils n’avançaient pas. Non pas parce que les thérapies en cabinet ne fonctionnent pas, bien au contraire, mais parce que pour certains, un accompagnement renforcé au quotidien est une nécessité. Beaucoup de personnes ont besoin de soutien moral et de force dans ce contexte qui est le leur, et la thérapie digitale permet justement de ne pas mettre de limites à la guérison : le psychologue est disponible tous les jours. Les patients peuvent lui écrire en pleine nuit à travers l’application, ils auront une réponse en moins de 24 heures. Le psychologue est là, dans cette épreuve, avec eux, partout et jusqu’au bout. C’est un lien exceptionnel qui se crée. » 

L’expression libre 

En cabinet, difficile parfois d’exprimer librement ce que l’on ressent, sans craindre d’être envahi par la honte et la gêne, surtout lorsque la peur du jugement est fortement ancrée. Plus aisé alors de se livrer en étant derrière l’écran de l’ordinateur ou du téléphone : avec la thérapie en ligne, affronter le regard de l’autre disparaît, ce qui peut s’avérer facilitateur et sécurisant pour certaines personnes. 

La liberté de la forme se retrouve également dans les messages. Même si l’accompagnement thérapeutique de La Clinique E-Santé se fonde sur le principe d’exposition à la réalité narrative, le patient dispose d’autres possibilités que le simple format écrit : messages audio ou missive vidéo, à lui de narrer de la façon qui le met le plus à l’aise.

D’ailleurs, des ateliers thérapeutiques sont animés par Christèle Albaret, psychosociologue et image de La Clinique E-Santé. Tous les quinze jours, l’experte aborde des thématiques sur la santé mentale dans le cadre de visioconférences : une fois de plus, libre aux patients de se montrer et de s’exprimer sur le sujet. Parfois, le lien social se noue, favorisant les échanges relationnels entre les participants : c’est là aussi tout l’intérêt de ces « groupes de paroles ». 

Des psychologues aguerris

Une autre raison qui explique que la thérapie digitale de La Clinique E-Santé rencontre autant de succès repose probablement sur le choix des psychologues. Effectivement, ces derniers sont tous expérimentés, maîtrisant des thématiques spécifiques (troubles du comportement alimentaire, gestion du deuil, relations toxiques, addiction, hypersensibilité…) et des orientations thérapeutiques variées.

Sur ce point, Alexandre Chombeau précise que « les patients peuvent choisir la thérapie qu’ils veulent suivre : art-thérapie, TCC, hypnose… Les psychologues qui travaillent avec nous sont les meilleurs. Il ne suffit pas de détenir un numéro ADELI pour travailler à La Clinique E-Santé. Les psychologues sont rigoureusement sélectionnés pour leurs compétences, mais aussi en fonction de leur aptitude pour le digital ». 

La fluidité de l’outil 

La première version de l’application a été créée en 2020 et met à disposition l’espace de messagerie pour échanger avec le psychologue attitré, mais également de nombreux tests, des exercices personnalisés et des indicateurs d’évolution. D’ailleurs, le directeur général développe à ce propos : « Beaucoup de cliniques disent faire de la thérapie en ligne, mais font de la téléconsultation, sans suivi de proximité. Avec La Clinique E-Santé, il y a un gain de temps et d’efficacité qui fait que le patient ressent rapidement l’évolution et abandonne beaucoup moins sa thérapie. De plus, il voit son évolution graphiquement, au travers de protocoles en plusieurs étapes. » 

L’ensemble des échanges réalisés est conservé dans l’espace personnel et sécurisé du patient. Il peut donc y revenir librement, pour constater son avancée par exemple. Mais, bien qu’efficace et tout à fait fonctionnelle au regard des besoins, une application reste un outil qui se doit d’évoluer dans le temps : « Certains patients nous ont fait des suggestions et comme nous souhaitions voir évoluer le système, nous avons décidé mon équipe et moi-même d’effectuer une refonte complète de l’application. Afin d’améliorer la qualité et l’expérience UX, il nous intéressait de déployer de nombreuses nouvelles fonctionnalités » confie le CEO de La Clinique E-Santé. 

Cette future mouture sera disponible au second semestre 2022 et offrira tout un panel de fonctions supplémentaires, comme des jeux thérapeutiques, en plus d’une ergonomie retravaillée. Dernière grande nouveauté, et pas des moindres, la future version octroiera la possibilité de suivre la thérapie en autonomie via des vidéos filmées de façon interactive. 

Sur ce point, Alexandre Chombeau donne plus de détails : « Une thérapie est parfois longue et difficile à quantifier dans le temps. Avec la nouvelle application, les patients vont pouvoir maîtriser le rythme de leur processus de guérison. Ils pourront être maîtres de leur progression et ainsi visualiser le temps dont ils ont besoin et qu’ils décident de consacrer à leur thérapie. Il y aura des exercices interactifs, et toujours plus d’autonomie. » 

Un tarif adapté

La situation économique des Français a pris un coup dans l’aile à la suite de la pandémie. Pourtant, pour La Clinique E-Santé, faire bénéficier le plus grand nombre d’une psychothérapie qualitative à un tarif abordable est primordial. 

Christèle Albaret explique : « Je suis fière de dire aujourd’hui qu’une semaine de thérapie à La Clinique E-Santé coûte moins cher qu’une seule séance en cabinet sans toucher à la qualité du suivi, et qu’en plus, si jamais le feeling ne passe pas, il est possible de changer de psychologue sans avoir à débourser un centime de plus. C’est très important pour notre équipe, la santé mentale doit être accessible à tous. » En choisissant un abonnement au trimestre, le coût d’une semaine de thérapie revient à 37 euros. Une aubaine lorsque l’on sait qu’une séance en cabinet grimpe parfois jusqu’à 120 euros en métropole. 

Des ressources infinies

Si La Clinique E-Santé peut se vanter d’une chose, c’est bien d’œuvrer à détabouiser les troubles psychologiques et lutter contre la psychophobie. Quantité de ressources sont accessibles gratuitement, donnant aux personnes en souffrance des premières clés, des éléments de réponse et des primo-diagnostics. Que ce soit sur le blog, sur la chaîne YouTube ou encore sur le podcast, toutes les problématiques de la santé psychique sont passées au crible, avec grande bienveillance.

Entre qualité de contenu et libération de la parole, les utilisateurs n’hésitent pas à s’exprimer ouvertement, ce sur quoi rebondit le directeur général : « Je ne connais pas d’autre communauté où les personnes osent parler publiquement, sous les vidéos YouTube, de leurs troubles psychologiques. Il y a clairement un effet chez les personnes qui se rendent compte qu’elles ne sont pas seules. N’oublions pas qu’il existe encore ce dogme très fort, présent dans notre société, sur le fait que la thérapie est réservée aux “fous”… » 

Pas de limite pour la santé mentale

La dernière raison de ce succès, c’est l’évolution constante de la thérapie digitale. En attendant l’arrivée de la nouvelle application, un autre projet est sur le feu pour Alexandre Chombeau, celui de développer une intelligence artificielle favorisant l’efficacité des psychothérapies proposées : « Aujourd’hui, on est sur un espace de messagerie, mais à terme nous aimerions développer la thérapie en autonomie, c’est-à-dire arriver à une thérapie guidée qui inclura une intelligence artificielle, permettant de connaître les protocoles qui fonctionnent le mieux selon l’âge, le sexe… Les bases de cette intelligence artificielle sont d’ailleurs en train d’être posées actuellement. »

Pas de limites géographiques non plus pour la thérapie en ligne, puisque d’ici 2023, La Clinique E-Santé sera accessible en deux langues supplémentaires, l’anglais et l’espagnol, et s’implantera de ce fait, sur les marchés hispanique et anglo-saxon. 

La thérapie en ligne représente une alternative pertinente à la thérapie conventionnelle, faisant gagner du temps et économiser de l’argent sans pour autant rogner sur la qualité de l’accompagnement, bien au contraire. Avec des psychologues triés sur le volet et des fonctionnalités haut de gamme, la thérapie digitale de La Clinique E-Santé répond à son objectif initial, à savoir démocratiser la santé mentale au profit du plus grand nombre.


We wish to say thanks to the writer of this short article for this outstanding web content

Le succès de la thérapie en ligne expliqué par Alexandre Chombeau

You can view our social media pages here and other pages related to them here.https://www.ai-magazine.com/related-pages/